Le mental et l'habitation

Aller en bas

Le mental et l'habitation

Message par Xenas Mentras le Mar 14 Aoû - 22:25

Bonsoir bonsoir,
Je ne sais absolument pas où je pourrais caler ça. Parce que c'est pas tout à fait un hors-sujet par rapport à l'ésotérisme. Ca traite aussi d'une interprétation de mes expériences, mais sans plus.


Notre maison reflète notre mental. Mais ranger et nettoyer n’est pas souvent signe d’un bon hygiène mental.
Comparons le mental avec la maison:


Dans la vie, chaque chose est quelque part une projection de soi. On apporte des choses à ce qui nous entoure, et notre réalité est interprétée par une part de soi.
Dans une maison, chaque objet est une projection de notre personnalité. On fait la cuisine, le ménage, de l'écriture… On développe notre corps physique et intellectuel, et ce qu'on en tire dépend de la manière dont nous nous voyons.

Il y a des cas de figure où on déplace aussi bien les problèmes dans notre quotidien, comme se trouver des excuses pour ne pas faire de la musculation et se donner des raisons légitimes pour faire autre chose, comme s'occuper de la maison.


S’occuper d’avoir une propreté intérieure parce qu’on déplace un problème, alors ça peut être signe de refoulement également. Comme une personne qui ne veut pas affronter toutes les choses qui habitent sa conscience, comme ses dons. Le fait de penser bien faire en se développant tout en mettant ses dons côté, ce serait comme tout ranger et nettoyer chez soi, sans ranger le papier et le crayon avec quoi on a commencé le projet « dons ». Et dans ce contexte, le papier et le crayon de sorti, ça représenterait la conscience qu’on a pris face à la découverte d’avoir des dons. Ca fait tâche, on fait mine de ne plus voir ce qui traîne, ou on a la flemme de prendre 5 minutes à jeter les ordures qu’on laisse dans la maison.

De même pour ceux qui se laissent alors envahir dans la maison. On cumule ces choses qui font tâches, comme lorsqu'on prend goût à fuir quand on l'a fait une fois. On le fait une deuxième fois, puis une troisième, et on loge dans un cocon mental. Qui représenterait alors dans la maison, un désordre envahi de choses qui n'a pas été traité en face. En effet, ça équivaudrait alors à commencer par reporter une tâche de la maison, puis une deuxième, puis une troisième...

On ancre alors ces nouvelles habitudes, une nouvelle intelligence atrophiée, et de ce fait on pourrait dire que des sortes de champignons psychiques ont poussé, et vivent dans ces conditions mentales moisies.
Des larves, en fait.



Ca va, c'est pas un peu rébarbatifs ou lourds de lire de longues phrases, comme ça ?

Xenas Mentras
Membre actif

Messages : 5
Date d'inscription : 27/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mental et l'habitation

Message par Chinayado le Mar 14 Aoû - 23:22

Non ça va ! Je pense avoir saisi l'idée et d'ailleurs je dirais même parfois que le contraire est vrai aussi! C'est comme certaines déviances dans le comportement des gens, par exemple un mec qui a la maison se fait lincher par sa femme a tout va tout vient, peut s'en prendre aux femmes dans son quotidien ou passer son temps a lincher les autres tout simplement. Un intérieur propre et soigné peut révéler une psychose ou un programme psychique, comme par exemple quelqu'un qui a le sentiment de ne pas maîtriser sa vie, prend la maîtrise sur le côté matériel.
avatar
Chinayado
Gardien

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum